[PARTAGE DE SAVOIRS] 🍎 Annuaire des bibliothèques, infokiosques et archives des luttes sociales 📚: littérature féministe, antiraciste, anticapitaliste pour tou.s.te.s 🐍⚡

Cette semaine, on a décidé de parler des bibliothèques autogérées dans lesquelles tu peux te rendre pour consulter ou emprunter des livres/brochures ou des supports multimédias que tu ne trouveras pas dans les bibliothèques municipales, et que tu ne peux sûrement pas t’offrir car tu es pauvre 😮😢 et dépourvu.e des pépètes nécessaires à l’achat du moindre livre 🥀💔 .

Il y a des gens (beaucoup) qui n’aiment pas trop lire et compte-tenu de cette information, sache que la plupart des bibliothèques féministes, anarchistes, anticapitalistes, anti-racistes, anti-autoritaires que l’on va mentionner dans cet article sont des lieux vivants où tu peux aller rencontrer les gens qui t’attendent impatiemment dans le cadre de permanences 🍩☕, soirées jeux de société, ateliers d’écriture, discussions, et cetera. Une occasion comme une autre de confronter tes idées et d’entendre parler d’auteur.e.s plus subversif.ve.s que ceux dont te parlait tan prof de français au collège. 🏹 (ou d’emprunter un film si vraiment les bouquins, t’aime pas ça !!)

Si tu connais une bibliothèque ou un infokiosque non-marchand qui n’est pas référencé.e ici, merci de nous le faire savoir pour qu’on l’ajoute 💋

Avertissement : Tous ces lieux sont issus des luttes sociales, fonctionnent un maximum hors des logiques de profit et se consacrent à partager un savoir non-marchand, subversif et contre les différentes formes d’oppressions. Certains d’entre eux sont peut-être animés 🙈 par un léger 🙉 esprit de chapelle* 🐵 voire des analyses qui nous semblent malheureuses… alors vas-y, mais sans oublier ton esprit critique  🌼

📢  En fin d’article, on parle aussi des bibliothèques en ligne, avec bouquins, archives et brochures téléchargeables gratuitement.

Continue reading « [PARTAGE DE SAVOIRS] 🍎 Annuaire des bibliothèques, infokiosques et archives des luttes sociales 📚: littérature féministe, antiraciste, anticapitaliste pour tou.s.te.s 🐍⚡ »

Présentation du réseau « Mutu »

Paris-luttes participe à un réseau d’échange et d’entraide avec d’autres sites, le projet « Mutu ».
Ce mini-portail mutu.mediaslibres.org matérialise la proximité de plusieurs sites d’infos alternatifs locaux : Rebellyon.info, Iaata.info (Toulouse), Paris-luttes.info (IDF), La Rotative (Tours), Reimsmediaslibres.info, Renversé.ch (Suisse romande), Marseille Infos Autonomes, Brest médias libres, Le Pressoir (Montpellier), le Numéro Zéro (Saint-Étienne), Expansive.info (Rennes), Manif-est (Nancy et le grand Est), À l’Ouest (Rouen), Cric-Grenoble, Barrikade.info, La Bogue (Limousin), Dijoncter (Dijon).

Ce réseau, appelé «Mutu», correspond à un projet tout simple : la tentative de partager nos expériences et mettre en commun un certain nombre de dispositifs techniques. Une mutualisation de ressources et de pratiques qui associe pour l’instant quinze sites assez différents dans leur fonctionnement, dans la composition de leur collectif d’animation ou par l’espace dans lequel ils s’inscrivent.

Ces sites partagent néanmoins un certain nombre de caractéristiques :

1. La publication participative : toute personne ou collectif local concerné par les objectifs du site est invité à proposer ses articles; la rédaction d’articles n’est pas réservée aux personnes du collectif.
2. L’aide à la publication : le collectif peut aider à la mise en forme des articles, à la rédaction, à travers une interface de modération qui permet les échanges avec les différents contributeurs du site.
3. L’ouverture : le site n’est pas la propriété d’un groupe ou collectif, il reflète la diversité des idées et des pratiques qui traversent localement les luttes;
4. Les idées politiques anti-autoritaires : dans une perspective émancipatrice, anticapitaliste et de lutte contre toutes les dominations.
5. La volonté de diffuser le plus massivement possible les articles publiés.
6. L’ancrage dans le contexte local, dans la mise en forme comme dans son fonctionnement.
7. l’entraide entre les sites similaires.

Cette entraide constitue la raison d’être de ce réseau. Elle a pour but de favoriser et d’accompagner l’émergence de nouveaux sites locaux et de permettre à ceux qui existent déjà de se renforcer. Elle prend deux aspects.

Une forme pratique : des réflexions et des échanges sur les enjeux de l’information dans les luttes, sur les difficultés et succès rencontrés dans l’animation de tels sites, l’écriture, etc…
Un aspect technique : le développement d’une interface de site par défaut, la possibilité d’un hébergement Internet en commun, l’échange de connaissances et coups de main divers tant sur la sécurité que sur l’ergonomie.

La mutualisation de nos ressources nous parait indispensable pour développer une information locale forte, afin de soutenir les mouvements émancipateurs et diffuser les idées anti-autoritaires. Elle permet de faire face à l’hégémonie des grands groupes contrôlant les médias et donc notre autonomie en période de mouvement social, et de contrer l’offensive des médias d’extrême droite.

Cet agrégateur mutu.mediaslibres.org propose de visualiser rapidement les articles mis en avant, en une ou en manchette, sur chacun des sites participant au projet «mutu». Ces mises en avant restent subjectives et parcellaires. Le site mediaslibres.org, qui relaie l’ensemble des articles publiés sur les principaux médias alternatifs francophones, continue d’être une référence plus complète!

Si vous avez envie de nous rejoindre ou pour toute autre info :
par mail, contactmutu chez mediaslibres.org

Pour visiter le site « mutu » et profiter de cet agrégateur voir https://mutu.mediaslibres.org/

P.-S.

Une carte des différents sites est diponible ici

Création du 1er syndicat de prisonnier-es (PRP) et grève des matons

Voilà 2 semaines que les gardiens de prison ont abandonné leurs postes pour fanfaronner à la télé et pleurnicher sur leur situation (à se demander à quoi ils s’attendaient en passant le concours). Ça réclame plus d’armes, plus de personnel, plus d’encadrement, bref plus de sécuritaire. Et pendant ce temps, la machine carcérale continue de tourner et de broyer des vies au quotidien. A l’extérieur, les familles n’ont pas de nouvelles de leurs proches, se retrouvent bloquées devant les parloirs avec comme accueil ligne de matons et pneus en feu. Et la pression monte, les journées se ressemblent et sont toujours plus sombres.

Alors avant que tout explose et que le débat s’oriente sur « la violence des prisonnier.e.s », des proches d’incarcéré.e.s, qui viennent de créer le 1er syndicat de prisonniers (le PRP), prennent la parole pour dénoncer les violences de l’AP et de l’État, et faire le point sur la situation qu’ils vivent actuellement : Fermeture des parloirs et de l’accueil aux familles, remises de peines bloquées, jugements reportés pour les prévenu.e.s comme les condamné.e.s, pas d’accès aux cabines téléphoniques, à la promenade et à la plupart des activités, fermeture des cantines et rationnement des gamelles, coupures d’eau/ d’électricité, pneus cramés devant les portes…

Revue de presse et émission à ce propos consultables sur le site de L’Envolée et présentation du syndicat >>ici<<

Ivry-sur-Seine (94) : Jargan, nouvelle bibliothèque autogérée

À toutes les amoureuses et amoureux de la lecture, nous avons le plaisir de vous annoncer la création d’une bibliothèque autogérée au CSA Vaydom à Ivry-sur-Seine : Jargan !

Le Centre Social Autogéré Vaydom permet à des personnes et à des familles précarisées d’avoir un toit et de vivre décemment. C’est aussi un espace politique et anti-autoritaire de rencontres, d’activités et d’événements : projections de films, débats, cours de sport et de langues, infokiosque, ateliers théâtre, cantine populaire…

À l’image du CSA, Jargan est ouverte à tou·tes. Tou·tes les membres sont sur un pied d’égalité, et vous êtes tou·tes les bienvenu·es pour faire vivre ce lieu, participer aux événements, lire sur place ou emprunter des ouvrages gratuitement, dans le cadre des horaires d’ouverture au public du Vaydom.

Si vous avez des livres à donner, ou si vous souhaitez apporter votre aide de manière ponctuelle ou régulière (par exemple pour l’accueil des lecteurs et lectrices, l’organisation d’événements, le classement des livres ou la fabrication d’étagères), n’hésitez pas à contacter Jargan ou à lui rendre visite directement.

La curiosité de Jargan est infinie. Elle s’intéresse à tous les types d’ouvrages (tant qu’ils sont compatibles avec les valeurs du Vaydom), dans toutes les langues : bandes dessinées, romans, essais politiques et sociologiques, revues militantes, livres d’histoire, d’art, d’anthropologie, de philosophie, de sciences…

Parce qu’elle pense que la lecture est une invitation à sortir de soi pour aller vers l’autre, Jargan souhaite devenir un lieu de rencontres et de partage, et recherche tout particulièrement des livres qui éveillent les consciences, qui développent l’esprit de résistance à la domination et qui donnent les outils pour construire un monde plus juste, égalitaire, solidaire, antiraciste, féministe, écologique et respectueux des droits de toutes les minorités.

Une permanence aura lieu chaque dimanche entre 16 h et 20 h, avec un espace informel de discussions improvisées et un espace dédié aux événements littéraires et politiques organisés par Jargan : présentation d’ouvrages ou de revues, lectures publiques suivies de débats, ateliers contes pour les enfants… Jargan est ouverte à toutes vos suggestions pour étoffer son programme. On pourra ensuite prolonger la soirée avec un délicieux repas à la cantine populaire (autogérée et à prix libre).

Le lancement de Jargan est prévu le dimanche 17 décembre entre 16 h et 20 h, avec la présentation de Panthère Première. C’est une revue de critique sociale animée par un collectif non-mixte, dans un esprit féministe. Nous découvrirons dimanche son premier numéro, autour du dossier « Quiproclash ! Mordre et se faire mordre la langue » Au programme, la lecture de textes de cette revue ainsi que d’autres que nous pourrons choisir ensemble.

Vous pouvez contacter Jargan à l’adresse suivante : jargan@@@riseup.net

Si vous souhaitez en savoir plus sur le Vaydom, nous vous invitons à lire les articles du site Paris-luttes-info : « Le Vaydom, nouveau centre social autogéré à Ivry », « Portes ouvertes et cantine populaire au Centre social autogéré d’Ivry ».

Centre Social Autogéré Vaydom
37 rue Marceau
Ivry-sur-Seine (94)
Métro 7 Pierre et Marie Curie, Tram 3 Maryse Bastié

Info lue sur Infokiosques.net