Le masculin n’est pas un genre neutre : pour l’usage d’une langue épicène

Nous partageons ici un article paru sur Paris-luttes.infos, qui synthétise les raisons pour lesquelles cesser de masculiniser la langue française peut être simple et bénéficier à tout le monde. De nombreuses féministes ont lutté en ce sens depuis des décennies. En complément, il peut être intéressant de s’intéresser à la « querelle des femmes » (très documentée par Eliane Viennot), dispute littéraire entre pré-féministes et masculinistes entre le 12ème et le 19ème siècle au court de laquelle la question de l’invisibilisation des femmes dans le français a été très débattue.

Nous ne nous attarderons pas ici sur les raisons qui nous pousseraient à féminiser la langue française. Il nous semble évident que les mots ont un sens et que visibiliser le genre féminin dans la langue française c’est combattre la règle du masculin considéré comme neutre…

Nous ne vous rappellerons pas ici l’invisibilisation des femmes dans l’espace public et politique, dans l’Histoire, etc.
Nous pourrions simplement citer un exemple très parlant : l’Académie française, cette institution, fondée en 1635 est composée de 40 membres élu’e’s par leurs collègues. Elle n’accordera une place à une femme qu’en 1980. En 2010, elle inclut 6 femmes : 6 femmes en 375 ans d’histoire !
Non, nous ne reviendrons pas sur les raisons de neutraliser une langue partagée par plus de 900 millions de femmes et d’hommes [1]. Nous espérons le lectorat d’un media comme paris-luttes.info, conscient de ces problématiques [2]. Par contre nous tenterons de répondre aux critiques qui sont opposées à l’utilisation d’une langue épicène [3].
Argument typographique : c’est dur à lire

En introduction on pourrait rappeler que la langue française comprend des mots comme beaucoup que la plupart des humains non-francophones préféreraient écrire bocu ou boku. La langue française est suffisamment alambiquée pour que cet argument ne pèse pas bien lourd. Et si vous trouvez cela si affreux de lire du français neutre, vous avez du arrêter de lire cet article depuis bien longtemps puisqu’aucun mot masculin n’a été utilisé comme norme pour un ensemble mixte.
L’idée de neutraliser la langue française comme toute innovation révolutionnaire prendra du temps à se mettre en place. Mais les difficultés du début s’estamperont rapidement et deviendront des habitudes dont on ne pourra plus se passer. Il suffit d’un peu de bonne volonté.

Argument pseudo-historique : c’est de l’avant-garde

Qui pense que le masculin dans la langue française a toujours été le genre neutre se trompe. On rappellera à ce propos que c’est Richelieu qui a introduit ces règles grammaticales et qu’à l’époque ça a soulevé une vive polémique au sein de l’intelligentsia féminine [4]. Le français est une langue latine qui comprend un genre neutre, et le féminin a été utilisé pendant très longtemps pour désigner des généralités. La meilleure illustration reste ce dialogue entre Madame de Sévigné et Gilles Ménage :
« Madame de Sévigné s’informant sur ma santé, je lui dis :

Madame, je suis enrhumé.
Je la suis aussi, me dit-elle.
Il me semble, Madame, que selon les règles de notre langue, il faudrait dire : je le suis.
Vous direz comme il vous plaira, ajouta-t-elle, mais pour moi, je croirais avoir de la barbe au menton si je disais autrement. » Continue reading

Posted in ANTICAPITALISME, ANTISEXISME | Tagged , , , , , , | Leave a comment

Rennes: Agenda de l’été au Bocal

Posted in ANTICAPITALISME, ANTIRACISME, ANTISEXISME, CONCERTS/FÊTES/RENCONTRE | Leave a comment

Présentation du réseau « Mutu »

Paris-luttes participe à un réseau d’échange et d’entraide avec d’autres sites, le projet « Mutu ».
Ce mini-portail mutu.mediaslibres.org matérialise la proximité de plusieurs sites d’infos alternatifs locaux : Rebellyon.info, Iaata.info (Toulouse), Paris-luttes.info (IDF), La Rotative (Tours), Reimsmediaslibres.info, Renversé.ch (Suisse romande), Marseille Infos Autonomes, Brest médias libres, Le Pressoir (Montpellier), le Numéro Zéro (Saint-Étienne), Expansive.info (Rennes), Manif-est (Nancy et le grand Est), À l’Ouest (Rouen), Cric-Grenoble, Barrikade.info, La Bogue (Limousin), Dijoncter (Dijon).

Ce réseau, appelé «Mutu», correspond à un projet tout simple : la tentative de partager nos expériences et mettre en commun un certain nombre de dispositifs techniques. Une mutualisation de ressources et de pratiques qui associe pour l’instant quinze sites assez différents dans leur fonctionnement, dans la composition de leur collectif d’animation ou par l’espace dans lequel ils s’inscrivent.

Ces sites partagent néanmoins un certain nombre de caractéristiques :

1. La publication participative : toute personne ou collectif local concerné par les objectifs du site est invité à proposer ses articles; la rédaction d’articles n’est pas réservée aux personnes du collectif.
2. L’aide à la publication : le collectif peut aider à la mise en forme des articles, à la rédaction, à travers une interface de modération qui permet les échanges avec les différents contributeurs du site.
3. L’ouverture : le site n’est pas la propriété d’un groupe ou collectif, il reflète la diversité des idées et des pratiques qui traversent localement les luttes;
4. Les idées politiques anti-autoritaires : dans une perspective émancipatrice, anticapitaliste et de lutte contre toutes les dominations.
5. La volonté de diffuser le plus massivement possible les articles publiés.
6. L’ancrage dans le contexte local, dans la mise en forme comme dans son fonctionnement.
7. l’entraide entre les sites similaires.

Cette entraide constitue la raison d’être de ce réseau. Elle a pour but de favoriser et d’accompagner l’émergence de nouveaux sites locaux et de permettre à ceux qui existent déjà de se renforcer. Elle prend deux aspects.

Une forme pratique : des réflexions et des échanges sur les enjeux de l’information dans les luttes, sur les difficultés et succès rencontrés dans l’animation de tels sites, l’écriture, etc…
Un aspect technique : le développement d’une interface de site par défaut, la possibilité d’un hébergement Internet en commun, l’échange de connaissances et coups de main divers tant sur la sécurité que sur l’ergonomie.

La mutualisation de nos ressources nous parait indispensable pour développer une information locale forte, afin de soutenir les mouvements émancipateurs et diffuser les idées anti-autoritaires. Elle permet de faire face à l’hégémonie des grands groupes contrôlant les médias et donc notre autonomie en période de mouvement social, et de contrer l’offensive des médias d’extrême droite.

Cet agrégateur mutu.mediaslibres.org propose de visualiser rapidement les articles mis en avant, en une ou en manchette, sur chacun des sites participant au projet «mutu». Ces mises en avant restent subjectives et parcellaires. Le site mediaslibres.org, qui relaie l’ensemble des articles publiés sur les principaux médias alternatifs francophones, continue d’être une référence plus complète!

Si vous avez envie de nous rejoindre ou pour toute autre info :
par mail, contactmutu chez mediaslibres.org

Pour visiter le site « mutu » et profiter de cet agrégateur voir https://mutu.mediaslibres.org/

P.-S.

Une carte des différents sites est diponible ici

Posted in JOURNAUX | Leave a comment

Tanchelijn – Wo sind meine Brudis (prod. by Nvmore)

Posted in MUSIQUES | Leave a comment

Vidéo à la mémoire de Pierre Beylot et Henry Blanchet, tués par la police le 11 juin 1968

Parce qu’en mai-juin 1968 la répression a causé 7 morts, et que depuis la police n’a toujours pas cessé d’assassiner les plus pauvres et celleux qui luttent…

Posted in ANTICAPITALISME | Leave a comment

Lausanne : expulsion et avenir de la bibliothèque féministe « La Molène »

La bibliothèque queer et féministe autogérée La Molène, localisée à Lausanne, rencontre des difficultés car son local va être détruit.

A savoir, aujourd’hui [mercredi 13 juin 2018] il est prévu une dernière ouverture de la biblio avant le nouvel endroit (qui n’a pas encore été trouvé…) de 16h à minuit ; en mixité choisie (voir sur l’affiche).
Ouverture spéciale sans livres mais avec possibilité de rendre les livres.Il s’agit de discuter du futur de la biblio ; et vous êtes invité.e.s à amener de la bouffe vegane.

« Nous venons d’apprendre que nous avons UNE DIZAINE DE JOURS pour libérer les lieux ( !!ultimatum le 18 juin!!), vider la bibliothèque, trouver un nouveau local et ainsi de suite…
Nous avons 7 appartements + tout l’espace biblio et les caves à vider et déménager !

C’est énorme… donc nous cherchons massivement du soutien :

– financier
– nouveau local pour la biblio (prêté, ou sous « contrat de confiance »)
– prêt de voiture/camion (edit: trouvé!)
– personnes ayant le permis de voiture disponibles pour conduire (edit: trouvé!)
– espace(s) de stockage (edit: trouvé!)
SVP, penser à nous ramener vos livres empruntés ou à les garder précieusement jusqu’à ce qu’on trouve un nouveau local…
***
Nouvel espace biblio recherché :

Nous aimerions vraiment que ce beau projet continue à vivre, que Lausanne ne perde pas son unique espace Queer et féministe proposant des ressources, qui n’est pas seulement une bibliothèque mais aussi un lieu de refuge, de rencontres et de soutien !
Avez-vous entendu parler d’un local ou d’un espace vide, à disposition, qui pourrait nous être prêté ? (région Lausannoise idéalement mais n’hésitez pas si vous entendez parler d’un lieu même si c’est ailleurs en suisse romande)

A faire tourner massivement !!
Force et courage,
merci d’avoir fait vivre la biblio et longue vie à la Molène ! »

Lu sur Bibliothèque féministe La Molène

Posted in ANTICAPITALISME, ANTISEXISME, ANTISPECISME, CONCERTS/FÊTES/RENCONTRE, MUSIQUES, SQUATS | Tagged , , , , , | Leave a comment

Grand Gala de boxe au CSA Vaydom d’Ivry

Posted in CONCERTS/FÊTES/RENCONTRE | Leave a comment

ZADenVIES : semaine de rencontres à Notre-Dame-des-Landes

Posted in CONCERTS/FÊTES/RENCONTRE | Leave a comment

Skalpel (Première Ligne) – E.L.R (CLIP) #AlbumLatino #PSP

Posted in MUSIQUES | Leave a comment

1-3 Juin / 5 ans : Week-end antifasciste de lutte et d’hommage

Posted in CONCERTS/FÊTES/RENCONTRE | Leave a comment