[Répression] 💰 Récit d’un contrôle Caf 🔐

Petit récit d’un contrôle caf à Nantes. Parce qu’ils nous fliquent et décident de ce que l’on doit faire de nos vies.

Sue le même thème : Quelques conseils face aux visites domiciliaires de la caf

En résumé, si vous utilisez tor pour votre déclaration trimestrielle ou que vous la faite depuis l’étrangers, vous risquez un contrôle caf. J’ai pris un peu de temps pour vous raconter le mien.

« Je suis bénéficiaire du rsa depuis pas mal d’années. Dernièrement, j’ai été convoqué à la caf de nantes pour un contrôle. apparemment, une contrôleuse de la caf m’a pris en chasse. C’est vraiment l’impression que j’ai eu, une impression de prédation. Les controleuses/eurs de la caf font la « chasse aux fraudeuses/eurs ». Leur metier me semble être de radier le plus de beneficiaires possibles. D’abords reperer une proie potentielle, ensuite l’acculer, et enfin chercher une bonne raison de lui enlever ses droits.

J’ai reçu un courrier qui m’indiquait le jour et l’heure de la convocation. Je n’étais pas disponible ce jour là. j’ai appelé plusieurs fois pour décaler le rdv. j’ai laissé un message et quelques jours après avoir raté le premier rdv, j’ai reçu par la poste une nouvelle convocation, une nouvelle fois un jour ou je n’étais pas dispo.

Je trouve important de signifier aux contrôleuses/eurs de la caf qu’on n’est pas à leur disposition et qu’il ne leur suffit pas de siffler pour nous voir accourir. J’ai donc rappelé et nous avons convenus d’un nouveau rdv. J’aime bien me dire que la contrôleuse n’a pas eu le temps de convoquer quelqu’un/e d’autre au moment ou j’ai reporté le rdv et que ça a fait baisser son nombre de rdv.

Bon, un moment, le jour du contrôle est quand même arrivé. la contrôleuse m’a averti que le contrôle avait lieu parce que j’ai validé ma déclaration trimestrielle en ligne avec une adresse ip localisée en Allemagne alors que je suis sensé résider en France. Je lui ai dit que j’utilise le proxy tor et que même si je paraissais être en Allemagne, j’étais pourtant en France.

Continue reading « [Répression] 💰 Récit d’un contrôle Caf 🔐 »

Justice pour Steve – Compte-rendu des mobilisations et de la situation actuelle

Depuis la découverte du corps de Steve la semaine dernière, une grande journée de mobilisations à eu lieu à Nantes et des tas de villes ont vu fleurir les rassemblements, manifestations et autres actions pour exiger la Justice pour Steve et dénoncer les violences policières.
Récit de la journée nantaise de mobilisations et résumé de ce qui c’est passé depuis la disparition de Steve.

Où est la Justice ? Bilan des faits depuis l’attaque des flics sur la fête de la musique

Le Gouvernement et la Police agissent très vite et presque tous les jours depuis le début de cette affaire, pour ne pas perdre le fil, résumons ce qui c’est passé depuis le début :

La nuit du vendredi 21 juin au samedi 22 juin, c’est la fête de la musique. A 4h du matin, la police intervient sur le quai de Wilson, où la musique continue après l’horaire qui était fixé. Mediapart revelera que la Police s’était retrouvée dans la même situation en 2017 et avait renoncé à intervenir, à cause des risques trop grand. La soirée c’était alors fini simplement, avec une heure de retard. [1].

En 2019, elle donne l’assaut. Le lendemain, presque heure par heure, de plus en plus d’infos circulent sur le déferlement de violences qui a eu lieu. D’abord la Préfecture prétend que seulement 3 personnes sont tombés à l’eau dans la nuit, sans lier cettte information avec la charge policière, et affirme n’être au courant d’aucune disparition. [2]

Très vite cette version commence à flancher. La diffusion de vidéos montrant l’ultra-violence de la charge sur les fêtards font remonter l’info en tête des journaux, la Préfecture admet 14 chutes à la Loire. Ne pouvant plus garder le silence, la stratégie du pouvoir change et est ouverte dans la foulée une enquête pour « disparition inquiétante » visant à rechercher Steve ainsi qu’une enquête de l’IGPN visant le déroulement de l’intervention policière et demandée par le Ministre de l’Intérieur, Castaner. [3]
Rapidement, il y a une fronde au sein de la Police, un flic syndiqué dénonce un « ordre aberrant » et la « vision exclusivement musclée » du commissaire à dirigé l’attaque du Quai. [4]

Après ça, commence la longue recherche de Steve, notamment en draguant la Loire. 
Pendant ce temps, d’autres enquêtes viennent s’ajouter : le Défenseur des Droits, qui une autorié judicaire indépendante, s’auto-saisi sur la disparition de Steve. [5]
Mais surtout 89 personnes qui étaient présente à la soirée et qui ont vécu l’attaque des flics portent plainte pour « mise en danger de la vie d’autrui et violences volontaires par personnes dépositaires de l’autorité publique ». [6]. Vous pouvez trouver leurs témoignages sur le FB de Média’son (lien dans cet article
Le pouvoir riposte rapidement et tente de reprendre la main sur la version des faits : jouant sur les mots, ça affirme ça et là que l’attaque du quai n’était pas une charge, ça parle de « jeunes tombés à l’eau » comme ci c’était sans lien l’intervention policière… [7]

Continue reading « Justice pour Steve – Compte-rendu des mobilisations et de la situation actuelle »

🗺️ »La Décroissance », ce journal que nous n’achèterons pas… 🗯️

Le journal La Décroissance, « journal de la joie de vivre », édité à Lyon, lié à l’association Casseurs de pub, se veut un journal critique de la consommation, prônant une société de partage et de sobriété. Mais ce partage ne se veut pas avec tout le monde. Cela fait de nombreuses années que ce journal diffuse des propos sexistes, homophobes, transphobes, antiféministes, autoritaires et j’en passe.

Le numéro de juillet-août 2019 est particulièrement problématique. Si l’idée d’avoir une critique construite et approfondie de la technoscience, des systèmes techniques, du capitalisme et de la croissance est importante, dans ce numéro on se demande bien quelles sont les intentions réelles des auteur·e·s.

En effet, près de la moitié (12 pages) est consacrée à un dossier intitulé « Grande confusion ou altérité ? ». Toutes ces pages sont employées à s’opposer à la suppression des « dualités importantes » de la société, défendant la morale de base du christianisme. Plusieurs articles citent la Bible comme référence (« Dieu va lui créer un vis-à-vis en séparant les 2 sexes. Cependant, l’entrée en relation n’est possible que si chacun accepte un manque. La reconnaissance du vis-à-vis implique une perte »). Pour faire ce dossier, le journal recourt aux corps les plus réactionnaires à ce sujet : des théologiens et des freudiens (voir la fin de l’article).

On assiste alors en une succession d’articles insultants qui regroupe un florilège de discriminations. Ils sont tour à tour âgistes, spécistes, homophobes, transphobes et sexistes, sous couvert de suivre leurs maîtres à penser que sont Bernard Charboneau et Jacques Ellul.

Continue reading « 🗺️ »La Décroissance », ce journal que nous n’achèterons pas… 🗯️ »

[Grève dans les hôpitaux] 🏥 Leurs conditions de travail 🔄 nos conditions de soins 🤕

D’après la CGT Santé d’Indre-et-Loire, le service d’urgences du centre hospitalier d’Amboise pourrait être fermé certaines nuits, par manque de personnel. Un symptôme de la crise de l’hôpital public, dont la réorganisation fait peser le risque d’« une véritable catastrophe sanitaire ». ⏳ Communiqué.

La CGT a appris que les services d’urgence et le SAMU d’Amboise et Loches étaient menacés de fermeture alternative sur certaines nuits cet été de 20h30 à 8h30 [1]. Comment en est-on arrivé là ?

La diminution régulière, et voulue, du nombre de médecins formés est à l’origine de cette situation. Les chiffres du ministère parlent d’eux-mêmes : dans les années 70, 9 500 médecins sortaient diplômés chaque année ; dans les années 80/90 ce chiffre a été diminué de moitié (4 000) pour actuellement être remonté à 8 500 [2].

Il faut au moins 10 ans pour former un médecin. Dans le même temps la population augmente (+1 million tous les 3 ans) et vieillit (+2% chaque année de plus de 60 ans).

 

Localement, dans la Région Centre-Val de Loire, 81 postes de médecins urgentistes sont non pourvus sur les 311 existants. Ces chiffres sont connus de tous. Cette situation n’est pas la faute « à pas d’chance  ». Elle a été sciemment organisée par les différents ministres de la santé et permet la fermeture totale ou partielle des hôpitaux locaux.

Lorsque la ministre annonce la mise en place d’hôpitaux de proximité, elle tente d’endormir la population en jouant sur les mots. Un hôpital de proximité selon les textes officiels est un hôpital dans lequel il n’y a ni service d’urgences, ni maternité, ni chirurgie.

Il faut immédiatement augmenter le nombre de médecins formés. Il faut que le plan santé 2022 de Mme Buzyn, voté le 16 juillet 2019, soit retiré car il prévoit entre autres de nouvelles fermetures de lits ainsi que la transformation de 350 hôpitaux locaux en hôpitaux de proximité (donc sans services d’urgences).

Les personnels des urgences au CHU de Tours, à Chinon, à Loches et à Amboise, sont en grève comme la plupart des services d’urgences en France et comme de nombreux services en général dans les hôpitaux. La ministre doit nous entendre : il faut arrêter de fermer des lits, en ré-ouvrir, arrêter de fermer des postes, en créer !

Sans ces mesures immédiates c’est une véritable catastrophe sanitaire qui est en train d’être organisée. Personne ne pourra dire qu’il ne savait pas ! Dans l’immédiat, il faut de toute urgence tout faire pour que les urgences de Loches et Amboise restent ouvertes 24h/24h et 365 jours/an.

Car que se passera-t-il demain pour la personne qui se trouvera loin de tout service d’urgences ? Il en va de l’égalité de l’accès aux soins pour tous et toutes.

Lu sur La Rotative (réseau mutu de touraine)

Notes

[1Concernant le centre hospitalier de Loches, un médecin à été recruté en intérim, les urgences et le SAMU devraient donc fonctionner normalement pour le mois d’août.

[2Chiffres de la DRESS

[Sur l’écologie] 🏭 Battre l’enfer quand il fait chaud 🌡️

Chronique de l’écocide. Cet été, le « jour du dépassement », symbole d’une économie de prédation qui conduit l’humanité à accélérer le pillage de la Terre, coïncide avec des vagues de chaleur sans précédent à travers le monde. Assiste-t-on enfin à la rencontre du monde sensible et du monde intelligible ? Comment transformer la violence de ces épisodes en énergie politique ?

Jusqu’à peu, la chaleur de l’été instaurait une souveraineté particulière sur les corps et les esprits : y dominaient des affects d’excitation, des désirs de délassement et d’évasion – même pour ceux, nombreux, qui ne partent pas en vacances. Désormais, […]

DÉFAITE DU SCEPTICISME ÉCOLOGIQUE

Bouffée d’air chaud ou bouffée d’angoisse ? Depuis 30 ans, l’ensemble des médias de masse ont beaucoup contribué à biaiser le cadrage de la question climatique. Finalement, dans le sauna métropolitain, ils ont tranché la question : le réchauffement est une affaire sérieuse. Davantage que les petits comptoirs idéologiques fort rentables des Luc Ferry, Gérald Bronner, Pascal Bruckner, Jean de Kervasoudé, Benoît Rittaud, Bruno Tertrais qui ont largement participé à leurrer le public sur les enjeux écologiques. La postérité, s’il y en a une, se souviendra avec quelle assurance et constance tout ce beau monde a matraqué les esprits et semé la plus grande confusion pendant une double décennie sur l’ensemble des sujets écologiques.

L’étrange défaite est d’abord celle de tous ces scribouillards qui feuilletonnent la misérable vie politique française, de ces conférenciers de philosophie qui invitent à apprendre à vivre en écartant délibérément la question politique et métaphysique centrale de notre époque, de ces micro-cravates imposant leurs diverses obsessions à tout le pays. L’immersion dans les archives de la presse dominante illustrerait le néant informationnel dans lequel ces fabriques de l’information ont plongé leur lectorat, ou pire, la désinformation régulière qu’ils ont propagée durant toutes ces années.

Continue reading « [Sur l’écologie] 🏭 Battre l’enfer quand il fait chaud 🌡️ »

[Hommage] 31 juillet 1977 à Malville : Vital Michalon est assassiné par la police

Le 31 juillet 1977, parmi 60.000 citoyens antinucléaires qui manifestent contre la construction du surgénérateur Superphénix à Creys-Malville (Isère), Vital Michalon est tué par l’explosion d’une grenade offensive tirée par les forces de police.

En 1977, pour accueillir cette manifestation d’ampleur, préparée depuis plusieurs mois, le préfet René Jannin a déployé des moyens importants : 5000 CRS, gendarmes et gardes mobiles, hélicoptères, véhicules amphibies, ponts mobiles, un régiment de gendarmes parachutistes et des membres des brigades anti-émeutes. 5500 hectares autour du périmètre de la centrale sont interdits à toute circulation. 

Vital Michalon, 31 ans, est abattu par un tir tendu de grenade lacrymogène. L’autopsie conclura à une mort causée par des « lésions pulmonaires du type de celles que l’on retrouve lors d’une explosion ». Plusieurs dizaines de manifestants sont blessés, dont deux mutilés, Michel Grandjean et Manfred Schultz : l’un perd un pied et l’autre une main. Le CRS Tousot perd aussi une main avec la grenade qu’il voulait lancer. Continue reading « [Hommage] 31 juillet 1977 à Malville : Vital Michalon est assassiné par la police »

[Manifestation] Justice pour Steve 😢 – Samedi 3 août à Nantes

Plus d’un mois après, le corps de Steve a été repêché dans la Loire.
Le même jour, Edouard Philippe annonce que « Selon l’IGPN, aucun lien ne peut être établi entre l’intervention des forces de l’ordre et la disparition » de Steve Maia Caniço.

A nouveau, l’impunité des meurtres policiers est dévoilé au grand jours.
Pour défendre le droit de danser et contre l’impunité policière, une manifestation est prévue ce samedi 3 août à 13h place du Commerce.

Communiqué de la Coordination Nationale des Sound systems : Nous apprenons aujourd'hui la découverte du corps de Steve…

Gepostet von Testitek Family am Dienstag, 30. Juli 2019

Continue reading « [Manifestation] Justice pour Steve 😢 – Samedi 3 août à Nantes »

[Foix] 30/07/19 : Soirée concert dans une nouvelle maison occupée, l’Estrade !🏡 🏴

Une soirée de concert à prix libre à l’Estrade, la nouvelle maison occupée de Foix !!

Hey le MARDI 30 JUILLET, il y a une soirée de concert à l’Estrade, la nouvelle maison occupée de Foix. C’est une grande maison blanche au 8 rue Delpech a Foix, en face du Lycée.

C’est joli, ya un grand jardin, un bar à bierre, une cave d’enfer pour faire les dingues jusqu’au bout de la nuit (bon en réalité ce sera plutot jusqu’a 2h), et trois groupes completement barrés pour nous faire danser !!

BOUE : Folk-punk bourrin avec des instruments. 
– ça nous vient des montagnes

AND THE : Post punk Lo-Fi
– ça c’est du lyonnais !

DETRESSE SUR LA D13 : Impro électro en perdition, avec plein de fils et de boutons
– en provenance des departements

Allé ! On se donne rendez-vous à 20h le 30 Juillet, à vite !

Lu sur iaata.info

👁️‍🗨️ Parlons de Signal 📴

Signal c’est l’application de messagerie chiffrée du moment. Son usage se répand, sans réflexions collectives sur ses conséquences. Signal modifie nos pratiques d’organisations, nos relations sociales et notre rapport à la sécurité. Voici une brochure proposant des pistes de discussions.

La brochure qui suit a été initialement publiée en anglais sur le site North Shore Counter Info Je suis tombé dessus par hasard en me promenant sur les internets. Assez vite j’ai été frappé de voir à quel point l’auteur·e pointait du doigt les mêmes problèmes auxquels j’ai pu être confronté avec Signal – pour celleux qui l’ignorent encore Signal est une messagerie chiffrée utilisable depuis un smartphone ou un ordinateur, la première partie de la brochure revient plus longuement sur son origine et son usage. Ces derniers mois, la majorité de mon entourage s’est mis à utiliser Signal. L’existence de cette application m’a pas mal convaincu de posséder un smartphone, et je ne crois pas être le seul.

Visiblement en Amérique du Nord le phénomène s’est déjà produit il y a quelques années, entraînant un certain bouleversement des pratiques et des relations sociales dans les milieux autonomes. La même chose commence à arriver ici, en France, et comme l’explique l’auteur·e, il n’y a pas que du bon là-dedans. Si j’évoque l’injonction à être joignable en permanence, la surévaluation de la protection amenée par Signal, l’exclusion sociale des personnes non pourvu·e·s de Signal, les groupes où se répandent des vents de panique, etc, je suis sûr que ça parlera à beaucoup de monde. Tout ceci, et beaucoup d’autres choses sont discutées dans cette brochure, plus quelques conseils pour éviter les erreurs les plus grossières, et à minima inciter chacun·e à questionner et discuter son usage de Signal.

N’étant pas vraiment bilingue, quelques erreurs de traductions se sont sûrement glissées à quelques endroits, notamment lorsqu’il s’agissait de retranscrire de l’argot. Le texte original ayant été écrit depuis le Canada anglophone les références ne collent pas toujours avec la France, surtout lorsque sont évoqués des textes de lois. J’ai fait le choix modifier le texte à la marge, en ajoutant parfois des notes propres au contexte français.

Lien vers la brochure en format A4

Lu sur iaata.info (réseau mutu toulousain)

[Strasbourg] 30 août 2019 : LaDIY*fest #2 ✨ / Festival féministe punk DIY intersectionnel 🦄

La LaDIY*fest #2 revient à Strasbourg les 30, 31 août et 1er septembre 2019
3 jours que l’on souhaite féministes, queers, intersectionnels, punk, D.I.Y, énergiques et énervés !
Au programme : ateliers, projections, débats, concerts, performances, boom…

Le collectif Deuxième Jet relance l’énergie punk-queer-féministe-DIY cet été à Strasbourg, avec un LaDIY*fest#21 énervé, solidaire et à visée intersectionnelle qui met en avant les talents, les luttes et les savoirs de toutes les meufs, les personnes trans et non-binaires.

Deuxième Jet est un collectif informel féministe, anarchistes et anti-capitaliste qui souhaite faire vivre et diffuser la musique, les pratiques artistiques, les savoir-faire,s les connaissances et les luttes politiques féministes de manière autogérée et autonome.

C’est quoi un LaDIYfest* ?
Ce sont des festivals autogérés et DIY créés par le mouvement punk-féministe Riot Grrrls dans les années 1990 pour mettre en avant la musique des meufs et lutter contre les violences patriarcales, sexistes, racistes, capitalistes et lesbo-homo-queer-trans-phobes. Avec des concerts, des ateliers DIY, des rencontres et des discussions, le LaDIYfest* de Strasbourg reprend cette flamme punk-féministe pour donner à toutes les meufs et les personnes appartenant à une minorité de genre de la force, de la confiance, du soutien et de la rage. Continue reading « [Strasbourg] 30 août 2019 : LaDIY*fest #2 ✨ / Festival féministe punk DIY intersectionnel 🦄 »