[PARTAGE DE SAVOIRS] 🍎 Annuaire des bibliothèques, infokiosques et archives des luttes sociales 📚: littérature féministe, antiraciste, anticapitaliste pour tou.s.te.s 🐍⚡

Cette semaine, on a décidé de parler des bibliothèques autogérées dans lesquelles tu peux te rendre pour consulter ou emprunter des livres/brochures ou des supports multimédias que tu ne trouveras pas dans les bibliothèques municipales, et que tu ne peux sûrement pas t’offrir car tu es pauvre 😮😢 et dépourvu.e des pépètes nécessaires à l’achat du moindre livre 🥀💔 .

Il y a des gens (beaucoup) qui n’aiment pas trop lire et compte-tenu de cette information, sache que la plupart des bibliothèques féministes, anarchistes, anticapitalistes, anti-racistes, anti-autoritaires que l’on va mentionner dans cet article sont des lieux vivants où tu peux aller rencontrer les gens qui t’attendent impatiemment dans le cadre de permanences 🍩☕, soirées jeux de société, ateliers d’écriture, discussions, et cetera. Une occasion comme une autre de confronter tes idées et d’entendre parler d’auteur.e.s plus subversif.ve.s que ceux dont te parlait tan prof de français au collège. 🏹 (ou d’emprunter un film si vraiment les bouquins, t’aime pas ça !!)

Si tu connais une bibliothèque ou un infokiosque non-marchand qui n’est pas référencé.e ici, merci de nous le faire savoir pour qu’on l’ajoute 💋

Avertissement : Tous ces lieux sont issus des luttes sociales, fonctionnent un maximum hors des logiques de profit et se consacrent à partager un savoir non-marchand, subversif et contre les différentes formes d’oppressions. Certains d’entre eux sont peut-être animés 🙈 par un léger 🙉 esprit de chapelle* 🐵 voire des analyses qui nous semblent malheureuses… alors vas-y, mais sans oublier ton esprit critique  🌼

📢  En fin d’article, on parle aussi des bibliothèques en ligne, avec bouquins, archives et brochures téléchargeables gratuitement.

Continue reading « [PARTAGE DE SAVOIRS] 🍎 Annuaire des bibliothèques, infokiosques et archives des luttes sociales 📚: littérature féministe, antiraciste, anticapitaliste pour tou.s.te.s 🐍⚡ »

[montreuil]🌈 En mars au Rémouleur!🏙️

Voici le programme du local de critique sociale le Rémouleur pour le mois de décembre. Venez nombreux et nombreuses à Bagnolet ! Pour ce mois, on vous propose deux permanences thématiques !

Pour le mois de mars, on vous invite à deux permanences thématiques :

Mercredi 20 mars de 19h à 22h
Permanence-infokiosque du Rémouleur – spécial luttes féministes et trans-pédé-gouines
Le Rémouleur ouvre ses portes (et son rideau) pour une permanence spéciale luttes féministes et trans-pédé-gouines ! Ce sera l’occasion d’échanger et de se rencontrer sur ces bases là, de discuter de ce qui se passe en ce moment dans ces luttes, de partager des
ressources et de consulter les nôtres spécialement enrichies pour l’occasion !
Vous pouvez également passer comme d’habitude pour bouquiner, emprunter ou rendre des livres, consulter l’infokiosque, discuter autour d’un café.

Mercredi 27 mars de 19h à 22h
Permanence « Prenons la ville »
Des projets de transformation du Bas-Montreuil et du quartier des Coutures à Bagnolet sont en cours. Des centaines de personnes seront obligées de quitter leur logement. Le collectif « Prenons la ville »
propose un moment de rencontres, d’échanges et d’organisation. Cette permanence permettra de faire ensemble le point sur l’avancée des projets et des problèmes qu’ils entraînent ; de lutter contre la hausse du coût de la vie, des loyers, contre le départ forcé des quartiers où nous habitons…
Pour nous contacter : degage-onamenage@@@riseup.net

On vous attend nombreux et nombreuses !

Le Rémouleur
106, rue Victor Hugo
93170 Bagnolet
(M° Robespierre ou M° Gallieni)

Entrée libre et gratuite.

https://infokiosques.net/le_remouleur
Mail : leremouleur@@@riseup.net

Nous ne défendons pas la nature – BD

Extraits de la BD Alessandro Pignocchi sur un garçon qui débarque à la ZAD de NDDL et découvre les coutumes de ses habitant.e.s d’un point de vue… »extérieur » (préjugés compris). On aurait préféré pouvoir la lire en entier mais ce sera pas pour cette fois..! Bonne lecture

Lu sur Terrestres

Nouvelle brochure : La fin de la ZAD, le début de quoi ? (NDDL)

« La ZAD peut déjà être un endroit où habiter et avoir accès à des terres collectivement alors que c’est très difficile ailleurs. On espère que les gens qui y passeront et y habiteront continueront d’essayer de construire une autre réalité. On veut continuer à avoir une agriculture collective non-marchande qui alimente les résistances ici et mais aussi ailleurs – cantines militantes, lieux en luttes en ville.

Il ne faudra pas que nos ambitions se limitent à faire un truc un peu cool et différent dans notre coin : s’il n’y a plus quelque chose de visible et d’ouvert sur l’extérieur qui s’y passe, la ZAD aura beaucoup moins d’intérêt à nos yeux et aux yeux de nos ami.e.s ! Les autorités seraient bien contentes si nous présentions le visage lisse des néoruraux bio, inventif.ve.s mais pas trop. C’est à nous de nous battre pour que cela n’arrive pas et que la zone garde son ouverture et sa diversité. Comment s’y prendre ? »

A lire ou à télécharger sur Infokiosques.net

Lausanne : expulsion et avenir de la bibliothèque féministe « La Molène »

La bibliothèque queer et féministe autogérée La Molène, localisée à Lausanne, rencontre des difficultés car son local va être détruit.

A savoir, aujourd’hui [mercredi 13 juin 2018] il est prévu une dernière ouverture de la biblio avant le nouvel endroit (qui n’a pas encore été trouvé…) de 16h à minuit ; en mixité choisie (voir sur l’affiche).
Ouverture spéciale sans livres mais avec possibilité de rendre les livres.Il s’agit de discuter du futur de la biblio ; et vous êtes invité.e.s à amener de la bouffe vegane.

« Nous venons d’apprendre que nous avons UNE DIZAINE DE JOURS pour libérer les lieux ( !!ultimatum le 18 juin!!), vider la bibliothèque, trouver un nouveau local et ainsi de suite…
Nous avons 7 appartements + tout l’espace biblio et les caves à vider et déménager !

C’est énorme… donc nous cherchons massivement du soutien :

– financier
– nouveau local pour la biblio (prêté, ou sous « contrat de confiance »)
– prêt de voiture/camion (edit: trouvé!)
– personnes ayant le permis de voiture disponibles pour conduire (edit: trouvé!)
– espace(s) de stockage (edit: trouvé!)
SVP, penser à nous ramener vos livres empruntés ou à les garder précieusement jusqu’à ce qu’on trouve un nouveau local…
***
Nouvel espace biblio recherché :

Nous aimerions vraiment que ce beau projet continue à vivre, que Lausanne ne perde pas son unique espace Queer et féministe proposant des ressources, qui n’est pas seulement une bibliothèque mais aussi un lieu de refuge, de rencontres et de soutien !
Avez-vous entendu parler d’un local ou d’un espace vide, à disposition, qui pourrait nous être prêté ? (région Lausannoise idéalement mais n’hésitez pas si vous entendez parler d’un lieu même si c’est ailleurs en suisse romande)

A faire tourner massivement !!
Force et courage,
merci d’avoir fait vivre la biblio et longue vie à la Molène ! »

Lu sur Bibliothèque féministe La Molène

Documentaire: Vincennes, l’université perdue

Nous vous proposons et conseillons de regarder l’excellent docu « vincennes, université perdue », en replay sur arte jusqu’au 20/07/2018. Réalisé par Virginie Linhart (fille de Robert, ancien militant de la gp et maître de conf’ en philo à Vincennes), les témoignages et images d’archives font directement écho aux luttes actuelles ( loi Ore, expulsion de la zad…) et donnent des idées pour les rendre plus offensives! Bref n’hésitez pas!

cliquer l’image pour accéder au docu

 

 

ZAD de NDDL : Actions et appels à des rassemblements

MARDI 17 Avril

GUERANDE

Dans la logique de notre action de vendredi, nous appelons à venir semer (apporter des graines, des plants), (re)construire des cabanes :

demain, mardi 17 avril – 18 h –

terre-plein Guérande rond point de Villeneuve – accès et stationnement route de La Baule vers le golf –

Merci de diffuser au maximum.

solidarité ! Continue reading « ZAD de NDDL : Actions et appels à des rassemblements »

Occupation du bâtiment A de l’Université Paris 8 par et pour des exilé-e-s


Hier. 18h30. Université Paris 8 Vincennes – Saint-Denis. Le bâtiment A est occupé depuis 15h par des étudiant.e.s dans le but d’y accueillir des réfugié.e.s et exilé.e.s, en plein hiver. Le bâtiment de deux étages est barricadé, et séparé en plusieurs ailes. Au 1er étage, une grande salle sert de cantine, de salle commune dans laquelle 200 personnes tiennent une Assemblée Générale. A l’étage supérieur, 6 salles servent de dortoir aux exilé.e.s, dont une salle exclusivement réservée aux femmes.

Continue reading « Occupation du bâtiment A de l’Université Paris 8 par et pour des exilé-e-s »

Ivry-sur-Seine (94) : Jargan, nouvelle bibliothèque autogérée

À toutes les amoureuses et amoureux de la lecture, nous avons le plaisir de vous annoncer la création d’une bibliothèque autogérée au CSA Vaydom à Ivry-sur-Seine : Jargan !

Le Centre Social Autogéré Vaydom permet à des personnes et à des familles précarisées d’avoir un toit et de vivre décemment. C’est aussi un espace politique et anti-autoritaire de rencontres, d’activités et d’événements : projections de films, débats, cours de sport et de langues, infokiosque, ateliers théâtre, cantine populaire…

À l’image du CSA, Jargan est ouverte à tou·tes. Tou·tes les membres sont sur un pied d’égalité, et vous êtes tou·tes les bienvenu·es pour faire vivre ce lieu, participer aux événements, lire sur place ou emprunter des ouvrages gratuitement, dans le cadre des horaires d’ouverture au public du Vaydom.

Si vous avez des livres à donner, ou si vous souhaitez apporter votre aide de manière ponctuelle ou régulière (par exemple pour l’accueil des lecteurs et lectrices, l’organisation d’événements, le classement des livres ou la fabrication d’étagères), n’hésitez pas à contacter Jargan ou à lui rendre visite directement.

La curiosité de Jargan est infinie. Elle s’intéresse à tous les types d’ouvrages (tant qu’ils sont compatibles avec les valeurs du Vaydom), dans toutes les langues : bandes dessinées, romans, essais politiques et sociologiques, revues militantes, livres d’histoire, d’art, d’anthropologie, de philosophie, de sciences…

Parce qu’elle pense que la lecture est une invitation à sortir de soi pour aller vers l’autre, Jargan souhaite devenir un lieu de rencontres et de partage, et recherche tout particulièrement des livres qui éveillent les consciences, qui développent l’esprit de résistance à la domination et qui donnent les outils pour construire un monde plus juste, égalitaire, solidaire, antiraciste, féministe, écologique et respectueux des droits de toutes les minorités.

Une permanence aura lieu chaque dimanche entre 16 h et 20 h, avec un espace informel de discussions improvisées et un espace dédié aux événements littéraires et politiques organisés par Jargan : présentation d’ouvrages ou de revues, lectures publiques suivies de débats, ateliers contes pour les enfants… Jargan est ouverte à toutes vos suggestions pour étoffer son programme. On pourra ensuite prolonger la soirée avec un délicieux repas à la cantine populaire (autogérée et à prix libre).

Le lancement de Jargan est prévu le dimanche 17 décembre entre 16 h et 20 h, avec la présentation de Panthère Première. C’est une revue de critique sociale animée par un collectif non-mixte, dans un esprit féministe. Nous découvrirons dimanche son premier numéro, autour du dossier « Quiproclash ! Mordre et se faire mordre la langue » Au programme, la lecture de textes de cette revue ainsi que d’autres que nous pourrons choisir ensemble.

Vous pouvez contacter Jargan à l’adresse suivante : jargan@@@riseup.net

Si vous souhaitez en savoir plus sur le Vaydom, nous vous invitons à lire les articles du site Paris-luttes-info : « Le Vaydom, nouveau centre social autogéré à Ivry », « Portes ouvertes et cantine populaire au Centre social autogéré d’Ivry ».

Centre Social Autogéré Vaydom
37 rue Marceau
Ivry-sur-Seine (94)
Métro 7 Pierre et Marie Curie, Tram 3 Maryse Bastié

Info lue sur Infokiosques.net

Nantes : un château occupé par des étudiant-e-s

En direct de l’université de Nantes ce dimanche soir (26/11/2017). Toujours plus fort : après l’école des Beaux-Arts et une aile du bâtiment Censive, sur le campus, c’est le superbe Château du Tertre qui vient d’être investi par 200 personnes pour loger les jeunes exilés !

La soirée commence en musique, des tables ont été installées pour un banquet. Et ça ne fait que commencer. Venez soutenir la lutte : arrêt facultés, ligne 2 !

A suivre !

[COMMUNIQUÉ DES OCCUPANT-E-S]
Suite à la brutale expulsion des Beaux-Arts, l’occupation des salles de Censive depuis mercredi connaît une affluence croissante qui révèle le besoin urgent d’hébergement de nombreux mineurs à la rue. Nous sommes heureux-se de la façon dont chacun-e a trouvé sa place dans l’organisation collective. Aujourd’hui il est cependant essentiel de réfléchir à plus long terme, et notamment d’anticiper la venue prochaine de la quinzaine de jeunes dont l’hôtel va fermer le 20 décembre, ainsi que celle des nombreux autres qui arrivent progressivement.
Nous avons donc visité hier le Château du Tertre et projetons dans les prochains jours de l’aménager pour le rendre accueillant, et qu’il puisse devenir à son tour un lieu d’hébergement. Nous avons pris connaissance des projets de réaménagement de ce bâtiment pour la rentrée 2018, et, si nous espérons évidemment que la maire fournisse de réels logements en quantités suffisantes d’ici là, nous ne nous berçons pas d’illusions. Ainsi nous considérons plus important d’offrir des conditions de vie décentes à de nombreuses personnes que de permettre la tenue de séminaires ou colloques qui peuvent se faire ailleurs.
Le Château du Tertre, inoccupé depuis plusieurs mois, se trouve aussi sur le campus, ce qui est crucial pour nous. Cet emplacement permet en effet de continuer à développer les échanges naissants entre les jeunes, étudiant-e-s et exilé-e-s. Par ailleurs des professeur-e-s proposent déjà de donner des cours à ces jeunes. Grâce à leur soutien, l’université peut enfin devenir ce qu’elle est censée être, un lieu d’apprentissage et de partage de savoirs, pour toutes et tous. Le Pôle Étudiant et le TU nous apportent aussi un soutien effectif, offrant une porte d’accès vers la vie culturelle.
Nous, étudiant-e-s et jeunes exilé-e-s, voulons que ces lieux que nous occupons puissent rester des lieux d’accueil et de vie pour les jeunes exilé-e-s. Il est toujours aussi inacceptable que la mairie mette des jeunes à la rue, d’autant plus quand l’hiver arrive.
Nous souhaitons garder avec l’université les bonnes conditions de dialogue qui se sont instaurées ces derniers jours, certain-e-s que cette institution dédiée à l’épanouissement de la jeunesse saisira toute la légitimité de nos revendications.

Plus d’infos sur Nantes Révoltée