[RAP ANTICAPITALISTE]🎶 12 chansons de rap en luttes🎤🥁🏴‍☠️

Dans un monde ou règne la marchandise, certain.e.s cherchent une cohérence entre leur engagement anticapitaliste et la production/diffusion de leurs musique ! Comment produire sans payer ? Comment diffuser sans faire payer ? Alors qu’on peut entendre ou lire qu’on peut gagner de l’argent en luttant, ils existent des gentes qui refusent de reproduire le rapport marchand et s’attachent à faire exister une production/diffusion en conflit avec l’organisation dominante de la vie, celle du capital. Bien sur ielles se retrouvent d’abord confronté.e.s aux limites de ce monde mortifère qui préfère toujours mettre en avant la marchandise, même de « gauche », et ensevelir toute voie discordante sous la puissance de son idéologie…

Beaucoup succombent aux sirènes (de la police) et cherchent à tirer quelque profit de leur engagement anticapitaliste… Rien de très étonnant dans un monde qui ne fixe son attention que sur l’achat et la vente ! On en entend donc toujours plus parler, tant et si bien qu’ils apparaissent comme le fleuron de la radicalité alors même qu’ils n’ont rien trouvé de mieux à faire que vendre les révoltes qui nous habitent. Il y en a même qui voudrait qu’on fasse un repas au kebab en moins, ou qu’on ne fume pas de clope ce mois ci sous prétexte que leurs colliers de nouille est vendu au même prix ! Plutôt que de marchandiser la critique de la marchandise, il s’agit de mettre en acte cette critique, sinon nous ne faisons rien de plus que reproduire ce qui nous opprime…

Heureusement, après presque un siècle de contre-culture, il existe de nombreuses personnes qui cherchent à attaquer les contradictions dans lesquelles les plongent le capitalisme. Refuser le rapport marchand, la propriété intellectuelle, privilégier la solidarité et le partage des ressources, consolider un réseau de concerts accessibles à toutes et tous, offrir sa production sans aucune contrepartie, voila ce que réalisent factuellement, à partir de leurs positions d’opprimé.e.s, les individu.e.s mis en avant dans cet article.
Plus que jamais se fait sentir la nécessité de transformer ce monde de merde, et c’est ce que font toutes les personnes qui interrogent leurs positions dans les rapports de production et décident de nager à contre courant. Alors n’hésitez pas à soutenir, commenter, partager, et surtout écouter ce qu’ils mettent en ligne parce que ces musiques sont autant de témoignages de ce qui se passe dans les luttes sociales que d’occasions de bouger la tête sans avoir à subir l’idéologie dominante !

🥁🎹🎙️🎛️📷🥁🎹🎙️🎛️📷🥁🎹🎙️🎛️📷🥁🎹🎙️🎛️📷🥁🎹🎙️🎛️📷

DU MIC AU PROJECTILE IL N’Y A QU’UN PAS

Tant Libres, c’est le premier son posté par le Cache Crew en mai 2020 sur une chaine youtube qu’ils n’ont pas cessé d’alimenter depuis. Un passe/passe rappé entre acabi et 2d sur une prod lumineuse, avec un refrain chanté entêtant, une bonne entrée en matière pour commencer à les découvrir! Ça parle d’amitié, de révolte, des luttes, de la déprime et de l’espoir, tout ça avec groove et nonchalance, on se sent bien et on clique replay !

appartement 222

Apt 222 a commencé à poster pendant le premier confinement 2020 et régale nos oreilles depuis ^^ On vous met ici deux chansons caractéristique de la polyvalence de l’équipe! D’abord nique la sncf avec kefta, jonik, et tovee, un titre sans équivoque qui parle de peindre là ou c’est interdit, du rap au fat cap sur une prod boom bap des souterrains, et ensuite pété la journée avec etik et ivo qui rap et chante leurs vie quotidienne entre zone, rage, et solidarité sur une batterie trap et un piano mélancolique.

insomnie ÉTHANOL

La Zone a pas mal posté dernièrement, notamment un ep et une mixtape, et vous pouvez autant écouter du rap sur sa chaine que des instrus qui n’attendent que vous pour les voix! Sur un piano/trap lunaire et spatial on le retrouve avec milo, ratur, et harms qui rap le passage de la nuit, les pensées qui tournent et la colère contre ce monde de merde!

a contre sens on n’est pas qu’artiste

ACS fait bloc en évoquant l’occupation de l’amphi z sur une prod sombre. Un refrain chanté et des couplets qui évoquent les luttes sociales, le rap, la déter et la solidarité, servi avec un très beau clip, que demander de plus ?

one six one

Lebrac envoie un freestyle antifa derrière le bandana. Une prod boom bap minimaliste, quelque scratch, et un texte en mode action antifasciste qui clame  haut et fort son amour de l’autonomie, de la solidarité et sa détermination à combattre le vieux monde!

c’est quoi c’truc d’âge? vaut mieux qu’tu saches qu’on est d’passage…

3 ans depuis son dernier clip, Cerna revient en featuring avec Issak sur une prod de Dudu. Le temps qui défile, les regrets et les certitudes, la zone et les souvenirs, les combats pour changer ce monde de merde, il y a un peut de tout ça dans ce morceau énergique et rempli d’émotion illustré par une magnifique vidéo tournée durant le confinement !

des cris de guerre sur la barricade

Krav Boca en featuring avec Sara, un solide alliage de rap et de punk, de voix en grec et en français qui évoque la résistance et les luttes contre le capitalisme, le racisme et le sexisme. Une guitare aux accents rebetiko qui s’électrifie au fur et à mesure du morceau, une batterie keupon sur laquelle roule le rap des mcs du groupe et de la chanteuse grec, et un clip émeutier entre image venant d’archives et tournage en équipe.  Un bon morceau pour « les tester, les contester » et aiguiser son « mental radical » !

rap d’invendu.e.s

8 titres boom bap avec kefta, kinam, neen’s, jonik, dj son, mok3, somar, kinam, et zeby sorti sur mixdown.net. 19 minutes 20 de découpage de prod qui s’en fout de la fame et du biff, qui glaviote sur les flics et traine dans la rue et les squats. Ça met bien comme une ride entre ami.e.s dans la nuit, à tiser, fumer, discuter, freestyler et repeindre les murs.

1312 ans déjà que l’homme a quitté le ciel pour s’enfoncer sous le sol

Un extrait de Mais qui t’invite? avec flashback, tovee, 6ail, zona, sheuko et pécho, 13 titres de boom bap diy acérés ! Sur ce titre c’est 6ail qui rap la fin du monde et la survie dans les souterrains, avec un texte digne des meilleurs nouvelles de science fiction sur une prod aux accents cosmiques. Une bonne manière d’aborder les problèmes présents à travers un récit d’anticipation !

ma vie n’est qu’un long dimanche

CiZiF  à la prod, au rap et au mix, nous parle de son quotidien, de sa vie qui n’est « qu’un long dimanche », et du confinement, cette porte ouverte à la délation, aux flicages, et au fascisme. Production minimal et sombre, texte ciselé et interprétation nonchalante, une bonne introduction aux 6 titres de son ep crises!

taquiner thanatos

Les Chevals Hongrois scandent depuis 15 ans des « juxtapositions sur des rythmes binaires » à l’intersection du rap et de la chanson à texte libertaire. Leur dernier titre a pour thème la mort, et sur une instrumentale lancinante et sombre Roland et Muda posent comme à leurs habitude des textes qui font le pont entre NTM et Boby Lapointe, remplis de jeux de mots et de sonorités. Le clip qui accompagne le morceaux est un petit bijou d’audace, porté par de superbe paysages de montagne, n’en disons pas plus ! Bref c’est vraiment chouette, une fois de plus 🙂

13’12 contre les violences policières

Alors ça sort dans quelques jours, mais mieux vaut en parler avant ! 33 mc’s poseront sur un morceau intitulé 13’12 contre les violences policières qui est l’occasion d’une collecte pour les victimes et familles de victimes de la police. Une bonne manière de faire connaitre les combats des individu.e.s et collectifs qui luttent pour la justice et la vérité sur les agissements de la police, et de les aider financièrement face aux pressions médiatiques et judiciaires qu’ils subissent.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *