[gilet jaune]🚧DeuxiĂšme AssemblĂ©e des assemblĂ©es : appel de Saint-Nazaire🚧

RĂ©sultat de recherche d'images pour "gilet jaune"

Nous Gilets jaunes, constitué·e·s en assemblĂ©es locales, rĂ©unis Ă  Saint-Nazaire, les 5, 6 et 7 avril 2019, nous adressons au peuple dans son ensemble. À la suite de la premiĂšre assemblĂ©e de Commercy, environ 200 dĂ©lĂ©gations prĂ©sentes poursuivent leur combat contre l’extrĂ©misme libĂ©ral, pour la libertĂ©, l’égalitĂ© et la fraternitĂ©.

MalgrĂ© l’escalade rĂ©pressive du gouvernement, l’accumulation de lois qui aggravent pour tou·te·s les conditions de vie, qui dĂ©truisent les droits et libertĂ©s, la mobilisation s’enracine pour changer le systĂšme incarnĂ© par Macron. Pour seule rĂ©ponse au mouvement incarnĂ© par les Gilets jaunes et autres mouvements de lutte, le gouvernement panique et oppose une dĂ©rive autoritaire. Depuis cinq mois partout en France, sur les ronds-points, les parkings, les places, les pĂ©ages, dans les manifestations et au sein de nos assemblĂ©es, nous continuons Ă  dĂ©battre et Ă  nous battre, contre toutes les formes d’inĂ©galitĂ© et d’injustice et pour la solidaritĂ© et la dignitĂ©.

Nous revendiquons l’augmentation gĂ©nĂ©rale des salaires, des retraites et des minima sociaux, ainsi que des services publics pour tous et toutes. Nos solidaritĂ©s en lutte vont tout particuliĂšrement aux neuf millions de personnes qui vivent sous le seuil de pauvretĂ©. Conscient·e·s de l’urgence environnementale, nous affirmons, fin du monde, fin du mois, mĂȘme logique, mĂȘme combat.

Face Ă  la mascarade des grands dĂ©bats, face Ă  un gouvernement non reprĂ©sentatif au service d’une minoritĂ© privilĂ©giĂ©e, nous mettons en place les nouvelles formes d’une dĂ©mocratie directe.

ConcrĂštement, nous reconnaissons que l’assemblĂ©e des assemblĂ©es peut recevoir des propositions des assemblĂ©es locales, et Ă©mettre des orientations comme l’a fait la premiĂšre assemblĂ©e des assemblĂ©es de Commercy. Ces orientations sont ensuite systĂ©matiquement soumises aux groupes locaux. L’AssemblĂ©e des assemblĂ©es rĂ©affirme son indĂ©pendance vis-Ă -vis des partis politiques, des organisations syndicales et ne reconnaĂźt aucun leader autoproclamĂ©.

Pendant trois jours, en assemblĂ©e plĂ©niĂšre et par groupes thĂ©matiques, nous avons tou·te·s dĂ©battu et Ă©laborĂ© des propositions pour nos revendications, actions, moyens de communication et de coordination. Nous nous inscrivons dans la durĂ©e et dĂ©cidons d’organiser une prochaine AssemblĂ©e des assemblĂ©es en juin.

Afin de renforcer le rapport de forces, de mettre les citoyen.ne.s en ordre de bataille contre ce systĂšme, l’AssemblĂ©e des assemblĂ©es appelle Ă  des actions dont le calendrier sera prochainement diffusĂ© par le biais d’une plateforme numĂ©rique.

L’AssemblĂ©e des assemblĂ©es appelle Ă  Ă©largir et renforcer les assemblĂ©es citoyennes souveraines et de nouvelles. Nous appelons l’ensemble des Gilets jaunes Ă  diffuser cet appel et les conclusions des travaux de notre assemblĂ©e. Les rĂ©sultats des travaux rĂ©alisĂ©s en plĂ©niĂšre vont alimenter les actions et les rĂ©flexions des assemblĂ©es.

Nous lançons plusieurs appels, sur les europĂ©ennes, les assemblĂ©es citoyennes populaires locales, contre la rĂ©pression et pour l’annulation des peines des prisonniers et condamnĂ©s du mouvement. Il nous semble nĂ©cessaire de prendre un temps de trois semaines pour mobiliser l’ensemble des Gilets jaunes et convaincre celles et ceux qui ne le sont pas encore. Nous appelons Ă  une semaine jaune d’action Ă  partir du 1er mai.

Nous invitons toutes les personnes voulant mettre fin Ă  l’accaparement du vivant Ă  assumer une conflictualitĂ© avec le systĂšme actuel, pour crĂ©er ensemble, par tous les moyens nĂ©cessaires, un nouveau mouvement social, Ă©cologique, populaire. La multiplication des luttes actuelles nous appelle Ă  rechercher l’unitĂ© d’action.

Nous appelons Ă  tous les Ă©chelons du territoire Ă  combattre collectivement pour obtenir la satisfaction de nos revendications sociales, fiscales, Ă©cologiques et dĂ©mocratiques. Conscient.e.s que nous avons Ă  combattre un systĂšme global, nous considĂ©rons qu’il faudra sortir du capitalisme. Ainsi nous construirons collectivement le fameux « toutes et tous ensemble » que nous scandons et qui rend tout possible. Nous construisons toutes et tous ensemble Ă  tous les niveaux du territoire.

Le pouvoir du peuple, par le peuple, pour le peuple. Ne nous regardez pas, rejoignez-nous.

Saint-Nazaire, 7 avril 2019

This entry was posted in ACAB, ANTICAPITALISME. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.